Tourisme culinaire en Espagne

La nourriture en Espagne

L’une des choses les plus attrayantes en Espagne, est la nourriture locale. La cuisine espagnole est tout aussi diversifiée que la culture espagnole, les langues et le climat. Bien sûr, à cause de cette diversité, il est impossible de parler simplement de «la nourriture espagnole». Par contre, on peut parler des spécialités régionales et provinciales, qui toutes sont influencées par le climat, les ingrédients disponibles, et le style de vie local.. Manger et boire, est pour l’espagnol, une des activités les plus importantes de la journée. C’est bien souvent l’occasion d’avoir une vie sociale. Il en résulte que beaucoup d’espagnols passent parfois plusieurs heures à table.

Le temps passé à manger a été calculé d’une durée d’une heure à une heure et demi en plus, que leurs homologues européens. C’est la raison pour laquelle le déjeuner est situé aux alentours de 14 heures et le dîner commence à 21 heures. Cependant, la plupart des restaurants et cafés encouragent les clients à garder leur rythme. La nourriture typiquement espagnole inclus des saucisses appelé «chorizo» et du boudin noir «la morcilla», une grande diversité de fromages, le fameux jambon «serrano» et jambon «ibérico», les légumes, le riz, les légumes typiquement méditerranéens et beaucoup (beaucoup !) de gâteaux.
Le plat espagnol le plus fameux inclus la tortilla, la paella, le gazpacho, le cocido et les calmares à la romaine (rotis). Sur la côte, les plats incluent plus de poisson. Le poisson au sel est considéré comme une délicatesse. Les tapas aussi sont célèbres et peuvent être mangées au déjeuner ou au diner. Une «tapa» est le terme espagnol pour désigner un amuse-bouche. Traditionnellement, les tapas sont commandées avant le repas dans un café avec un verre d’alcool comme une bière, du vin ou du sherry. Les espagnols aiment aussi manger des tapas différentes en petit nombre. Avec la diversité de tapas qui existent, ils peuvent le faire !

Il y a des centaines, si pas des milliers de sortes de tapas qui diffèrent d’une région à l’autre. Quelques exemples incluent le jambon «serrano», les olives, les calmares, le fromage manchego, les tortillas, les albondigas (petites boulettes de viande), toutes servies avec du pain et de l’aïoli (sauce aïl-mayonnaise).

Boissons en Espagne

Le vin est la base primaire de toutes les régions culinaires en Espagne. L’une des région les plus connues pour son vin est la région de Rioja. D’autres vins fameux sont «Ribera del Duero», «Penedes», et «La Mancha».

La valeur des vins espagnols a augmenté depuis les quelques dernières années, et la demande internationale pour certains crus de haute qualité a fait baisser le prix des autres crus plus modestes, les rendant moins chers et plus abordables. Toutes les caves Espagnoles ont du vin mousseux blanc. Vino de Jerez, le nom espagnol pour le Sherry, est un vin d’ Andalousie et vient en différentes variétés : fin, «manzanilla», «amontillado», doux et odorant

Même les spiritueux espagnols sont souvent mentionnés. Le Brandy espagnol, par exemple, est tout d’abord produit en Andalousie. La liqueur d’anis, la liqueur de fruits, et le cidre de pomme des Asturies sont des brandies très souvent consommés. Les cocktails typiquement espagnols (qui sont souvent consommés en été) incluent la sangria et la Clara (bière mélangée avec de l’eau gazeuse, du citron, et un alcool doux). Mais cela s’arrête-t-il là ? Essayez un Poncho Cavallero sur glace, c’est un digestif avec du café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *